Retour

CCVUSP

Grand cycle de l'eau, milieux aquatiques et risques naturels


Grand cycle de l'eau milieux aquatiques et risques naturels

Réseau hydrographique et bassin versant de l'Ubaye

Le territoire de la CCVUSP est concerné par :
 

  • le bassin versant de l’Ubaye, soit l’Ubaye et ses affluents depuis ses sources jusqu’à sa confluence avec la Durance dans la retenue de Serre-Ponçon
  • la Durance sur la commune d’Ubaye Serre-Ponçon
  • la Blanche et ses affluents, également sur la commune d’Ubaye Serre Ponçon.

 

Contexte de gestion et planification

Dans le cadre des évolutions liées à la loi de modernisation de l’action publique territoriale, la Communauté de Communes Vallée de l’Ubaye Serre-Ponçon est devenue compétente en matière de GEMAPI (GEstion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations) depuis le 1er janvier 2018.

Pour l’exercice de cette nouvelle compétence, la CCVUSP se base sur les actions antérieures du Syndicat Mixte de Protection contre les Crues dans le bassin de l’Ubaye et l’Ubayette (SMPCU).

L'hydrologie en Ubaye

La situation hydrologique sur le bassin versant de l’Ubaye est suivie grâce à différentes stations dans différents objectifs tels que la surveillance vis-à-vis des crues, le suivi général des volumes d’eau, le suivi des étiages. 

Situation hydrologique en temps réel

La CCVUSP, en partenariat les gestionnaires des stations, vous propose de retrouver les dernières informations disponibles au travers de cette page pour le suivi de l'hydrologie.

Suivi sécheresse

En fonction de la situation hydrologique, des conditions météorologiques, de l’état des sols ainsi que de l’observation des milieux, le préfet de département peut être conduit à limiter temporairement les usages de l’eau sur un territoire donné.

Pour connaître la situation dans votre département et les mesures qui s’appliquent par territoire, consulter le site PROPLUVIA.

Milieux aquatiques superficiels

L'Ubaye et les cours d'eau affluents présentent une morphologie variée avec des pentes allant de près de 1% à plus 15 % en moyenne sur certains affluents. La forme des vallées présente également des différences avec des secteurs en gorge, des secteurs plus ouverts en fond de vallée de l'Ubaye mais également au cœur des vallons d'altitude avec la présence d'alpages.

Inventaire des zones humides

Les zones humides, conformément à l'article L. 211-1 du code de l'environnement, sont des terrains, exploités ou non, habituellement inondés ou gorgés d'eau douce, salée ou saumâtre de façon permanente ou temporaire ; la végétation, quand elle existe, y est dominée par des plantes hygrophiles pendant au moins une partie de l'année.

En plus, de représenter un intérêt écologique fort, elles permettent la régulation des débits de crue, le soutien des débits d’étiage et contribuent à la préservation de la qualité des eaux.

Découvrir

Lacs

La vallée compte un bon nombre de lacs, certains artificiels (plan d'eau de Jausiers ou retenue de Pra Loup), d'autres naturels...

Documents d'information communaux sur les risques majeurs

De part sa situation, l’Ubaye confère un environnement et une qualité de vie exceptionnelle. Cette richesse ne doit cependant pas faire oublier les risques auxquels nous sommes exposés.

En effet, si les catastrophes restent rares, la vallée de l’Ubaye, comme tout territoire de montagne, est soumise à de nombreux risques aussi bien naturels (inondations, avalanches, feux de forêt, séismes, mouvements de terrain et chutes de blocs) que technologique (transport de matière dangereuse).