Retour

CCVUSP

Patrimoine fortifié


Patrimoine fortifié

La vallée de l'Ubaye a déclaré le patrimoine fortifié prioritaire dans sa politique culturelle.

Ainsi elle s’est dotée d’une étude complète de valorisation patrimoniale et touristique de la forteresse de Tournoux et prévoit des travaux de sécurisation et de conservation sur les ouvrages Maginot de Roche-la-Croix et Saint-Ours Haut.

Fort de Tournoux

Mise en valeur patrimoniale et touristique : études de diagnostics, projet de valorisation et programmation

La CCVUSP a fait réaliser en 2018/2019 une étude très complète sur la forteresse de Tournoux, dans le but de dresser un état des lieux et de déterminer dans quelle mesure et à quel prix il est possible de la rouvrir au public. 
 
Dans un premier temps, des diagnostics de bilan sanitaire, géologique et touristique ont validé la possibilité de réouverture.  
 
Un programme d’interventions a ensuite été préconisé, phasé dans le temps et financièrement : 21 phases de travaux de sécurisation et conservation ont été déterminées pour un montant total de 9 254 998€ HT. Ce programme prévoit successivement des travaux à la Batterie des Caurres, à la Batterie B12, au fort supérieur et enfin au fort moyen, dans le double objectif de conservation du patrimoine et de réouverture au public par boucles et par étendues successives. Les phases sont pensées pour être modulables et interchangeables.
 
Enfin, un schéma de valorisation patrimoniale et touristique a été élaboré, s’appuyant sur une nouvelle approche du site, chacun des 4 sites de la forteresse ayant sa propre personnalité. Désormais, se rendre dans cette forteresse singulière pourrait signifier : se promener tout en se ressourçant, visiter tout en apprenant, faire une pause pour se détendre, vivre un séjour initiatique dans un écrin d’exception.
Des visites guidées et libres y seraient proposées, ces dernières s’appuyant sur une scénographie racontant l’histoire de la forteresse et d’une époque (avec panneaux, photos, tables d’orientation et de lecture de paysage, signalétique, jumelles, vidéo-projections, ambiances visuelles, maquettes virtuelles projetées…). Ce projet d’équipement touristique s’élève à 1 070 000 € HT.
 
 
Par ailleurs, l’offre touristique ne serait pas complète sans la présence de points de rendez-vous : cafés, restaurants, hébergements pourraient être développés à la batterie des Caurres, au fort supérieur et au fort moyen.
 
Rappel : 
  • Coût de l’étude : 119 946 € HT
  • Soutien financier de l’Union Européenne au titre du FEDER-POIA : 50%
  • Soutien financier de la Région SUD Provence Alpes Côte d'Azur au titre du CPER : 30% 
 
En février 2020, la CCVUSP a d’ores et déjà validé la recherche de subventions pour la sécurisation, la conservation et la valorisation de la batterie des Caurres et des travaux de sécurisation de l’enceinte du fort moyen. 

Restauration et valorisation des ouvrages Maginot de Roche-la-Croix et Saint-Ours Haut

Ce programme d’interventions, rendu possible grâce à l’appel à projets lancé par la Région PACA et avec l’appui du Pays d’Art et d’Histoire, s’inscrit dans une réflexion globale du territoire sur le patrimoine fortifié, unissant les propriétaires de fortifications : collectivités territoriales mais également propriétaires privés se réunissent et travaillent de concert pour mettre en valeur ce patrimoine hors du commun auprès du public. 

Les ouvrages Maginot de Roche-la-Croix et de Saint-Ours Haut, n’ayant plus été entretenus depuis de nombreuses années, se sont largement dégradés.  Il convient aujourd’hui d’effectuer de gros travaux de restauration mais également de sécurisation des lieux. 

Le plan de financement est en cours de finalisation. Les travaux sont envisagés pour l’automne 2018 ou le printemps 2019.

  • Coût prévisionnel de l’opération : 138 553.08 € HT
  • Soutien financier de la Région PACA : 69 277 € (50%)
  • Participation de l’AVPVU à l’autofinancement de la CCVUSP : 12 000 €

Plan de financement en cours.